Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Je suis hors budget, quelles sont les alternatives ?

Partir à Malte pour y faire son stage, prendre des cours de langue, ou tout simplement s’y faire une expérience est un beau projet et une très bonne initiative. Mais au-delà de l’excitation de cette nouvelle expérience, tu t’es vite rendu compte que le logement est le budget le plus conséquent à prévoir sur cette petite île ! Et pour cause, la demande est telle que le prix des loyers s’est multiplié en l’espace de quelques années seulement.

Toi qui pensais avoir un budget assez confortable, la réalité du marché des locations à Malte peut être effrayante ! Pas d’inquiétude, à condition de revoir ses critères, tu ne devras pas dormir sous les ponts ! On te donne toutes les alternatives aux budgets serrés !

Idée

Notre première solution : changer de période !

Calendrier

Si tu viens à Malte pour une période relativement courte (moins de 6 mois), sache que tu seras confronté au tarif de la saison touristique. Dure loi de l’offre et de la demande, dès que la belle saison arrive, les réservations affluent et les loyers s’affolent. De Mai à Octobre, considère que tu es en haute saison donc. Il est dans ce cas bien plus économique de passer ton séjour de Novembre à Avril. Cela te permettra de payer un loyer bien plus abordable mais également d’avoir ta chambre à toi.

Effectivement, tu n’auras pas la joie de pouvoir profiter du plein été à Malte. Mais n’oublie pas que tu es sur une île méditerranéenne, l’hiver est doux et le soleil est – quasiment – toujours présent !

2nde option : changer de type de chambre

Chambre Malte

Pour toute location de chambre, les tarifs varient en fonction du lit, de la taille, de la salle de bain privée ou non.

Prends bien conscience qu’une chambre double avec salle de bain privée coûtera bien plus cher qu’une chambre simple avec salle de bain partagée. Ce n’est pas le même confort, on en convient. Mais n’oublie pas que tu es ici à Malte pour vivre une expérience différente et que, pour respecter au mieux ton budget, il faut parfois savoir faire des concessions et oublier nos impératifs. Si tu réussis à avoir cet état d’esprit, tu auras la surprise de ne plus t’attarder sur ces petits détails, et de profiter un maximum de ton séjour. Concentre-toi sur l’essentiel : ton expérience ! Tu seras très vite rentré en France pour reprendre le train de vie que tu y avais laissé, no worries !

Tu peux également passer sur du « long let »

calendrier mois de décembre

On t’en parlait un peu plus haut, la notion de durée est également importante ici à Malte. Si tu es sur une location dite « short let » de moins de 6 mois, les saisons touristiques s’appliqueront et auront un impact sur le tarif. En revanche, si tu prends une location dite « long let » de plus de 6 mois, les règles sont différentes. Le loyer est lissé sur la durée totale de ton séjour, peu importe si tu passes la moitié de ton séjour en plein été ou non. La condition est, bien sûr, de rester pour un minimum de 6 mois, ce qui implique un engagement de la part du locataire vis-à-vis du propriétaire, sous forme de contrat de location.

Ce que l’on peut faire pour toi:

Coloc UP Malte sélectionne et te met en relation avec des agents immobiliers de confiance, validés et certifiés par notre équipe sur place, pour une demande de location en longue durée. Attention, ces agents te proposeront des logements « à vide » sans colocataires déjà présents. Il faut donc trouver en amont des personnes souhaitant partager un appartement sur les mêmes dates. Pense également aux frais d’agence lorsque tu passes par une agence immobilière ! Il te faudra compter 50% du loyer et 18% de TVA à donner à l’agent immobilier.

Pour tout savoir sur les locations à Malte et leur saisonnalité, fais un petit tour sur notre article : Location de courte durée.

Changer de localisation

Bien que la capitale soit Valletta, ce n’est pas ici que les colocations seront les plus proposées. Les villes fréquemment demandées sont Saint Julian’s, Swieqi et Sliema. Et oui, c’est ici que tout se passe. Que ce soit pour les magasins, les bars, les restaurants, la vie nocturne, tous les expats s’y retrouvent. La plupart des lignes de bus y passent et les logements sont plus nombreux. Ce sont des villes dynamiques, modernes (un peu trop selon certains), avec un bord de mer magnifique. Pas étonnant donc que les tarifs explosent sur ces localisations. Une autre solution pour diminuer le budget est donc de s’éloigner, mais attention aux inconvénients qui y sont nombreux ! Les bus sont moins fréquents, la vie est bien moins active et surtout les offres de colocations existantes se font rares !

Si tu connais déjà quelques personnes pour partager un appartement, c’est le top. Vous pouvez alors chercher un logement ensemble. En prenant en considération les éventuels temps de trajet rallongés et votre éloignement de la vie active.

Ça reste néanmoins une solution pour les plus petits budgets.

Tout savoir sur les différents secteurs recherchés à Malte, c’est par ici : Les destinations les plus demandées à Malte et Top 6 des nouvelles destinations à Malte.

drapeau maltais

La meilleure solution : le partage de chambre !

chambre deux lits simples

Souviens-toi de ce dont on a évoqué plus haut concernant les concessions ! Et oui, pour vraiment économiser, il n’y a pas de secret : Partage ta chambre !

De très nombreuses offres de colocation concernent des chambres twin, avec deux lits simples. C’est donc l’idéal pour garder un minimum d’intimité (tu ne partages ta chambre qu’avec une seule autre personne) tout en divisant le loyer par deux !

Comment trouver une personne pour partager ta chambre ?

Le mieux est évidemment de faire une coloc avec une personne que tu connais, mais il peut être difficile de partir à Malte sur les mêmes dates. Il y a de très nombreux groupes sur Facebook dédiés aux logements à Malte, sur lesquels tu peux poster des annonces pour trouver un(e) coloc de chambre.

Un exemple, le groupe Français à Malte : Colocations et Logements. La communauté pourra t’aider, n’hésite surtout pas !

Attention tout de même sur le partage de chambre : vous vous engagez tous les deux sur les mêmes dates et les mêmes prestations. Si l’un décide de partir avant l’autre, le locataire restant devra alors payer le montant du loyer dans son intégralité. Il faut donc bien te mettre d’accord en amont avec la personne qui partagera ta chambre.

Tu as maintenant toutes les solutions en main pour diminuer le coût de ton hébergement sur Malte. À toi de réfléchir à la meilleure alternative !

Rédigé par Méline – Oh My UP

Related posts