Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Quel est le budget à prévoir pour un logement à Malte ?

Parler de budget pour ton logement à Malte est primordial lorsqu’il s’agit d’organiser ta venue et tes recherches. Tu as très certainement pu t’apercevoir que les prix grimpent très vite lorsqu’il s’agit de location sur l’île. N’oublions pas que c’est une destination méditerranéenne, très touristique et donc très demandée. Les tarifs s’en font donc ressentir. Mais au-delà de ton loyer, il y a un certain nombre de dépenses à également prendre en compte. Quel est donc le budget à prévoir pour un logement à Malte ?

tirelire en forme de cochon
bonhomme de neige dans un champ
arbre en fleur pendant le lever de soleil
Palmiers
pont dans la forêt

Le budget logement à Malte: Les 3 dépenses

Le loyer

Ton loyer reste bien entendu la dépense numéro une. Celui-ci diffère selon le type de chambre que tu souhaites (ou appartement si tu optes pour un logement entier), la durée (location pour moins de 6 mois dite « Short Let », ou de plus de 6 mois « Long Let »), la localisation et surtout la saison. Une chambre en plein mois de Juillet n’aura pas le même coût qu’en Janvier. Comme partout, la notion de haute et basse saison est importante ! À cela se rajoutent les options « confort » : salle de bain privée, appartement haut de gamme.

Sur du court terme, une chambre en colocation peut aller de 450€ à 650€ en basse saison selon le standing : single, double, avec salle de bain privée. En haute saison, on arrive facilement à des prix allant de 900€ à 1200€.

Sur du long terme, compte de 400€ à 600€ selon le type de chambre et dans un appartement décent.

N’hésite pas à faire un tour sur notre article : Location de courte durée pour y voir plus clair !

Ces tarifs concernent la colocation uniquement. Si tu choisis un appartement entier, ils sont radicalement différents. Selon le nombre de chambres et sur du court terme, compte entre 1000€ et 1500€ en basse saison, et plus de 3000€ en haute saison. Sur du long terme, les loyers varient de 750€ à plus de 1500€. Mais cela dépend bien entendu du type de logement, de la localisation et du standing de l’appartement.

On t’explique dans Colocation: Pourquoi la privilégier pour un séjour à Malte en quoi la colocation reste la meilleure solution pour une expatriation à Malte.

Si tu souhaites trouver des colocataires tu peux te rendre sur Français à Malte : Colocation et Logement.

Les charges

Une fois le tarif de ton loyer bien pris en compte, n’oublie pas qu’il restera les charges mensuelles à régler. Selon les propriétaires et le type de location, tu seras soit amené à payer un montant mensuel provisionnel avec possible réajustement à la fin de ton séjour si les factures sont plus élevées, soit à payer ta consommation à la fin de chaque mois, après relevé du compteur par le propriétaire. En général, c’est souvent la première option sur le court terme et en colocation.

Les charges provisionnelles sont de l’ordre de 40/50€ avec internet. S’il y a dépassement, cela est déduit de la caution à la fin de la location dans la majorité des cas.

Alors on ne le dira jamais assez : Attention à ta consommation ! Ce sont des règles générales et bien connues, mais qui font bien plus sens à Malte :

1On économise l’eau :

Il pleut très peu à Malte. Les sols ne regorgent donc pas d’eau comme en France, et l’île doit donc désaliniser l’eau de mer pour pouvoir alimenter en eau toute la population. Un choix certes peu écologique mais indispensable. On oublie donc les bains, on ferme le robinet d’eau dès que possible et ne prend pas des douches de 45 minutes !

2Doucement sur la climatisation :

On le sait, il fait très chaud l’été et ça en est parfois difficilement supportable. L’hiver, c’est le contraire, l’humidité toujours présente nous donnes des envies de chauffage pour ne pas finir en stalagmite. Attention à la facture qui va t’attendre à la fin du mois ! L’électricité est extrêmement chère à Malte ! Au-delà de la clim, pense également à bien éteindre les prises électriques, et ton chauffe-eau.

Des règles simples mais essentielles ici à Malte ! Si tu souhaites en savoir davantage, tu peux aller consulter l’article : Le logement à Malte : Les infos pratiques.

application Netflix sur un ordinateur Apple

Internet

En location de courte durée, internet est généralement inclus dans les charges.

Si tu es là pour 6 mois ou plus (en long let donc), tu devras payer ton abonnement et il faut compter environ 30€ pour internet uniquement (selon les fournisseurs bien entendu) et 40€ environ avec les chaines télé.

A toi l’abonnement Netflix !

La caution

Autre poste de dépense important, il faudra verser la caution avant ton arrivée également. Correspondant au montant d’un mois de loyer, elle est indispensable pour réserver le logement. Pas de panique donc si le propriétaire te demande de lui verser la caution avant d’entrer dans les lieux, c’est une pratique courante ici. C’est une caution et, au même titre qu’en France, elle doit être restituée à la fin de ta location.

Attention en revanche, les règles sont différentes à Malte. Pour qu’elle te soit rendue, bien sûr aucun dommage ne doit être déploré dans le logement. Mais ce n’est pas tout ! Il n’y a pas de notion de préavis ici. Tu dois donc respecter l’échéance de ton contrat sous peine de ne pas te faire rembourser ta caution. Exemple : Tu as un contrat de location de 5 mois et tu décides de rentrer en France au bout de 3 mois. Caution non rendue ! C’est pour cela qu’il faut être très vigilant sur la durée de ton contrat et réfléchir un minimum à ton projet sur place pour anticiper et éviter ce genre de désagrément.

Note spéciale:

Pour les locations en short let : des dépenses annexes seront également à prévoir. S’agissant de location de catégorie « tourisme », tu devras t’acquitter d’une taxe de séjour d’un montant maximum de 5€, à régler une fois. C’est le propriétaire qui l’encaisse et doit le restituer au gouvernement maltais. De plus, certains chargeront des frais de ménage pour le linge de lit ou la chambre notamment. En général, de l’ordre de 50€ à 60€.

Bonne nouvelle en revanche : À Malte, pas d’assurance habitation à régler pour les locataires.

Le premier mois est donc assez difficile niveau finances entre la caution et le loyer, tout comme en France. Mais il suffit de bien s’organiser au préalable !

Rédigé par Méline – Oh My UP

Related posts