Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Les idées reçues sur les séjours linguistiques à Malte

Apprendre l’anglais dans un pays étranger est une expérience que de nombreux jeunes et moins jeunes tentent. Pour ce faire, des écoles de langue spécialisées et dédiées à cela sont implantées à Malte depuis des décennies pour la plupart. Faire un séjour linguistique est donc l’idéal si vous souhaitez apprendre rapidement l’anglais et être en totale immersion. Mais on entend de nombreux avis différents sur les écoles de langue, des préjugés et des « on dit » qui peuvent vous freiner à réellement vous intéresser aux cours d’anglais. Prix trop élevé, cours non adaptés aux adultes, ambiance trop festive, anglais mal maîtrisé : on fait un point sur toutes les idées reçues sur les séjours linguistiques à Malte.

« Ça coûte cher »

étonnement devant l'ordinateur

De manière générale, c’est toujours le même préjugé qui ressort concernant les séjours linguistiques : « C’est trop cher ! ».

En réalité, plus de 50 écoles de langue sont installées à Malte. Elles proposent toutes des tarifs très variés, en fonction des prestations, de l’établissement, du type de cours et de formule. Dire que les séjours linguistiques sont trop chers revient donc à dire qu’aller au restaurant est un budget conséquent : le montant dépend de l’établissement et des prestations, et vous pouvez tout à fait contrôler votre budget.

Malte est probablement la destination la moins chère concernant les cours d’anglais. Comparez les tarifs avec l’Angleterre, l’Irlande ou encore l’Australie, et vous vous apercevrez vite de la différence !

Comment réduire le coût de votre séjour linguistique ?

Veillez tout d’abord à bien comparer les écoles. Ne vous arrêtez pas sur la plus connue mondialement, qui ne reflètera pas les tarifs appliqués par les autres écoles, bien plus abordables. Ensuite, sachez que plus vous prenez de semaines de cours, plus le tarif à la semaine est intéressant. En ce sens, privilégiez les longs séjours aux courts séjours. Pensez également aux combos cours + logement qui vous offrent une réduction globale. Le partage de chambre est aussi une très bonne alternative à la chambre individuelle, qui non seulement est une option onéreuse, mais qui ne vous fait pas pratiquer l’anglais en dehors de vos heures de cours.

Enfin, passez toujours par un organisme pour vous conseiller. Chez Oh My Up, nous développons des partenariats avec des écoles que nous avons sélectionnées pour leur sérieux et leur qualité d’enseignement. Nos contacts nous permettent de négocier des promotions exclusives, et nous sommes également au fait des offres promotionnelles actuelles, dont vous pouvez bénéficier. Nous pouvons donc vous conseiller sur les meilleures options en fonction de votre budget et de vos besoins.

Vous souhaitez en savoir davantage ? Lisez nos conseils pour un séjour linguistique à budget réduit !

« C’est trop scolaire »

Pour ceux qui ont quitté les bancs de l’école depuis longtemps et ceux qui ne veulent pas retrouver cette ambiance trop scolaire, bonne nouvelle ! Oubliez la méthode papier crayon et tableau à la craie. Les cours d’anglais en école de langue sont loin de ce que vous avez connu durant votre cursus scolaire. Ils sont spécifiquement étudiés pour les adultes et basés sur la communication, l’échange, en plus d’être très ludiques. La relation professeur/étudiant est très différente, et une relation d’égal à égal est très vite instaurée.

Oubliez le discours « Les cours, c’est pas fait pour moi ». On vous le dit, les cours sont ouverts à tous ! Les professeurs s’adaptent à votre façon d’apprendre et d’étudier. Pas de pression d’aucune sorte !

« Je vais être avec des jeunes »

Encore une idée reçue très répandue ! Les écoles sont ouvertes à tous, et les cours adultes accessibles pour les étudiants à partir de 16 ans. En soi, les classes sont très mixtes. Les étudiants peuvent avoir 18 ans comme 35 ou encore 48 ans. Certains retraités optent même pour des cours d’anglais à Malte !

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez choisir une école qui sépare les étudiants de plus et moins de 30 ans. Autre bonne nouvelle, des programmes spéciaux pour les 40 ans et + sont aussi proposés par certaines écoles, activités incluses. Vous l’aurez compris, il n’y a pas qu’un type de séjour linguistique, il en existe des centaines en réalité.

En ce qui concerne les adolescents, les écoles mettent en place des programmes spéciaux, en été principalement. Réservés aux 13-17 ans, ce sont des formules tout inclus très appréciées.

« Ça me fera perdre mon temps au lieu de travailler »

Les séjours linguistiques ne seront jamais une perte de temps. Que vous réserviez une semaine ou 3 mois, prendre du temps pour améliorer votre niveau est indispensable à la suite de votre expérience à Malte. Vous souhaitez travailler sur l’île, c’est un beau projet. Seulement, un niveau d’anglais minimum est requis pour obtenir un poste, quel qu’il soit. Et si vous avez des lacunes, vous connaîtrez de grandes difficultés pour trouver un travail. Les cours d’anglais vous permettent donc de palier cela et de vous donner toutes les chances d’être embauché par la suite. Pensez-y.

« Je ne veux pas étudier la grammaire et l’orthographe, je connais déjà »

règles grammaticales en anglais

En tant que francophones, nous avons de meilleures bases en anglais écrit qu’à l’oral, c’est certain. En revanche, vous vous rendrez vite compte que les principes et règles de la grammaire, de l’orthographe et de la conjugaison ne sont pas réellement maîtrisés, et qu’ils sont pourtant indispensables pour pouvoir vous exprimer correctement. Les comprendre, c’est réussir à formuler vos phrases à l’oral. C’est pourquoi tous les programmes des écoles de langue incluent ces domaines.

Apprendre une langue ce n’est pas que de l’oral, loin de là !

« Ça ne vaut pas le coup de payer alors qu’on peut apprendre sur place »

Malte a l’avantage d’avoir l’anglais pour langue officielle, avec le maltais. Effectivement, la vie quotidienne sera tournée autour de l’anglais, et tout le monde vous parlera dans la langue de Shakespeare.

Mais pensez bien qu’il est très long d’apprendre une langue sur place et sur le tas lorsqu’on a des lacunes, et qu’il y a de très nombreux expatriés sur l’île. On a beau se dire que l’on restera avec des anglophones, la nature humaine prendra le dessus : lorsque vous ne saurez pas vous exprimer, vous aurez tendance à côtoyer des francophones pour vous sentir mieux. Et les liens se resserrant, vous vous en ferez des amis et votre réseau social sera francophone.

En prenant des cours d’anglais dès votre arrivée, vous apprenez la langue, et vous vous faites des connaissances internationales, indispensable pour la suite de votre vie à Malte. Votre marge de progression sera bien plus grande et rapide avec des cours d’anglais, parole d’expats !

« L’accent des professeurs n’est pas anglais »

Comme diraient certains : FAUX ! Les professeurs viennent de pays variés, pouvant être l’Angleterre, les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, l’Australie ou Malte par exemple. Ils ont tous un point commun : ils sont natifs anglophones, car c’est un prérequis afin de pouvoir exercer au sein d’une école de langue à Malte. Ils auront donc tous un accent différent. A savoir, vous aurez l’occasion d’entendre des accents de toutes les régions du monde à Malte, et apprendre l’anglais avec des personnes de nationalités différentes est une excellente façon de faire votre oreille à des sons variés. C’est plutôt un avantage !

« Je ne veux pas passer mes journées en cours »

Les cours d’anglais ne se déroulent jamais sur une journée entière. En réalité, les deux formules principales, qui sont l’anglais général et l’anglais intensif, sont uniquement proposées en demi-journée, du lundi au vendredi. De cette façon, vous disposez de temps pour trouver un travail à temps partiel ou pour profiter de l’île et visiter. Finalement, l’anglais général ne comprend que 3h de cours, et 4h30 pour l’anglais intensif. C’est tout à fait supportable, même pour ceux qui ont quitté les bancs de l’école depuis un certain temps !

« Malte c’est pour faire la fête, pas pour apprendre l’anglais »

Malte est connue en Europe pour sa vie nocturne active, son quartier Paceville et les soirées plus que nombreuses été comme hiver. Mais le pays représente bien plus que ça, et heureusement ! De très nombreux expatriés vivent sur l’île et ne sont pas fêtards. Malte a un patrimoine historique et culturel extrêmement riche, et vous pouvez profiter de ce qu’elle vous offre en-dehors de la fête, qui reste optionnelle. Quant aux écoles de langue, certaines sont situées dans des quartiers plus calmes mais tout aussi dynamiques comme Sliema. Encore une fois, faites-vous conseiller pour éviter les pièges !

« Il y a trop de Français à Malte »

drapeau français et tour eiffel

Il est vrai que de nombreux Français décident de venir étudier l’anglais à Malte, ou y faire leur stage. L’île est si petite que vous en croiserez beaucoup sur votre chemin. Mais pensez-y, vous croiserez autant d’Italiens, d’Espagnols, de Brésiliens ou encore de Chinois ! Malte est habitée par le monde entier, et les Français n’ont pas le monopole, loin de là. En revanche, c’est à vous de faire en sorte de ne pas fréquenter trop de francophones, si vous souhaitez vous améliorer en anglais. C’est le piège à éviter à tout prix !

« Le niveau d’anglais à Malte n’est pas bon »

L’anglais est la deuxième langue officielle de l’île, avec le maltais. Tous les habitants connaissent donc parfaitement la langue. Ils ont certes un accent particulier quand ils parlent, tout comme un italien bilingue en aura lui aussi. Il n’y a donc aucune contre-indication à faire votre séjour linguistique à Malte. Vous y apprendrez un anglais tout à fait correct, autant qu’en Angleterre ou dans un autre pays anglophone.

Il est cependant vrai que le niveau d’anglais des expatriés est très varié. Certains auront du mal à s’exprimer, d’autres seront totalement bilingues. Mais c’est plutôt un avantage, cela vous permet de vous sentir plus à l’aise et confiant lorsqu’il s’agit de vous exprimer. Vous ne vous sentez pas jugé car vous n’êtes pas seul avec votre niveau d’anglais. Des centaines de personnes sont dans votre cas. De quoi vous améliorer en douceur !

« Quelques semaines suffiront à devenir bilingue »

Dernière idée reçue, on ne devient pas bilingue en 4 semaines. Il vous faudra du temps et de l’investissement pour parvenir à un très bon niveau en anglais. Selon les compétences que vous avez déjà, on recommande au minimum 3 mois de cours, 6 mois étant idéal pour vous permettre d’atteindre votre objectif et de savoir parler de façon vraiment fluide.

Conclusion : méfiez-vous des préjugés !

Pour savoir si un séjour linguistique correspond à vos besoins ou votre budget, il n’y a pas meilleure solution que de vous faire conseiller. Il y a des possibilités et offres infinies dont vous n’avez peut-être pas entendu parler. Des solutions sont toujours envisageables quelle que soit la raison de vos doutes. Soyez seulement sûr d’une chose : un séjour linguistique vous sera toujours utile pour la suite de vos études ou pour votre vie professionnelle en générale. Il vous donnera toutes les cartes en main pour savoir évoluer dans un environnement anglophone de façon naturelle et fluide.

Consultez nos offres de séjours linguistiques à Malte.

 

Rédigé par Méline – Team Oh My UP

Related posts