Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Devenir bilingue à Malte : est-ce possible ?

Les séjours linguistiques à Malte sont de plus en plus courants. Représentant une bonne alternative à l’Angleterre (et surtout depuis le brexit), ils sont plus abordables et permettent de profiter d’une expérience unique au cœur de la Méditerranée. Améliorer votre niveau d’anglais à Malte est donc tout à fait possible si vous vous y prenez correctement (on vous donne nos 5 conseils pour savoir parler anglais à Malte), mais est-il réellement possible de devenir bilingue ? On fait le point ensemble !

Focus sur Malte et l’anglais

Avant d’aborder la possibilité d’être bilingue à Malte, il est important d’analyser la situation actuelle de Malte, sa réputation et ses atouts. Car l’île subit de nombreux préjugés, mais elle a bien plus à offrir que ce que l’on peut lire sur les différents réseaux sociaux.

Pourquoi Malte a-t-elle mauvaise réputation ?

Vous êtes nombreux à nous faire part de votre hésitation à l’idée de venir à Malte pour apprendre l’anglais. Quelles en sont les principales raisons ?

Le maltais : langue officielle de l’île

On parle bien maltais à Malte, c’est irréfutable. Mais n’oubliez pas que l’anglais est aussi une des langues officielles et de ce fait, quasiment tous les Maltais parlent anglais de façon très fluide. En réalité, toute la vie quotidienne de Malte est tournée autour de l’anglais : les publicités, les magasins, les restaurants, les livres… vous ne verrez finalement que peu de langue maltaise comparé à l’omniprésence de l’anglais. Et cela sans compter les nombreux expatriés qui ne parlent pas maltais mais anglais.

L’accent maltais est fort

Les maltais ont un fort accent lorsqu’ils parlent anglais c’est le moins qu’on puisse dire. Et alors ? Cela reste tout de même de l’anglais, au même titre qu’un Australien aura un accent différent d’un pur British ou d’un Américain. Il peut paraître difficile à comprendre de premier abord, mais est finalement plutôt simple au contraire !

Il y a beaucoup de Français à Malte

On l’a évoqué dans notre article sur les préjugés, il n’y a pas plus de Français que d’Italiens ou d’hispanophones à Malte. Le fait est qu’il y a beaucoup d’expatriés et d’étudiants sur une très petite île. On entend donc du français autour de nous, comme de l’espagnol ou du japonais.

drapeaux mondiaux

C’est une destination fête

Cette image de Malte freine beaucoup de parents notamment, qui doutent de l’efficacité d’un séjour linguistique à Malte. Il n’y a véritablement qu’un quartier dédié à la fête, il s’agit de Paceville. Le reste étant des bars dans les villes les plus animées, comme dans tout pays ! Paceville ne représente pas Malte et bien heureusement. Si vous ne ressentez pas l’envie de faire la fête et ne souhaitez pas être distrait de vos cours d’anglais, il suffit simplement de ne pas aller à Paceville le soir.

Les atouts de Malte

Pour pouvoir améliorer votre anglais, Malte n’est pas en reste et a de nombreux atouts à son avantage !

De nombreuses écoles de langue

Malte ne dénombre pas moins de 50 écoles de langue en tout et pour tout, incluant même Gozo. Avec cela, impossible de ne pas trouver le séjour linguistique qu’il vous faut. C’est l’idéal pour apprendre l’anglais dans de bonnes conditions et pour suivre un enseignement de qualité.

Une communauté internationale importante

Le nombre d’expatriés et d’étudiants ne cesse de croître à Malte. Bien que l’île soit minuscule et en plein cœur de la Méditerranée, vous y trouverez des Japonais, des Colombiens et même des Congolais. En bref, le monde entier se retrouve à Malte. Vous aurez donc la chance de pouvoir entendre différents accents et de découvrir des cultures très différentes au sein d’un même pays ! Malte vous fait voyager tout en restant sur l’île.

De nombreuses entreprises internationales

La fiscalisation avantageuse pour les entreprises est un avantage considérable à Malte, et a engendré de très nombreuses installations de compagnies internationales, comme celles des paris en ligne ou des banques. De ce fait, il est tout à fait possible de travailler au sein d’une de ces sociétés, dans un environnement anglophone. Cela vous fait pratiquer votre anglais au quotidien et donc améliore votre niveau sur le long terme.

Des expatriés anglophones

Les expatriés à Malte ne sont pas uniquement ici pour y apprendre l’anglais. Vous trouverez également des « native speakers » : British, Australiens, Sud-Africains etc. venus ici pour le travail et pour une expérience différente. Encore une belle opportunité pour améliorer votre anglais !

Un climat favorable pour une longue expérience

Au sens propre comme au sens figuré, Malte a un climat favorable aux longues expériences sur l’île. Les températures agréables toute l’année et les activités estivales ainsi que ses paysages en font une destination idéale pour poser définitivement ses valises. A la différence de l’Angleterre par exemple, qui n’est pas faite pour tout le monde (pluie, grisaille, températures rarement élevées). De plus, il est très facile d’y rester aussi longtemps que vous le souhaitez, l’île étant dans l’Union Européenne. Tandis qu’une expérience en Nouvelle Zélande ou en Australie est temporaire, de par le visa qu’elle nécessite.

Nos conseils pour devenir bilingue à Malte

De manière générale, retirez-vous de l’esprit que vous allez apprendre l’anglais sur le tas à Malte. Si vous n’avez pas déjà un bon niveau, vous ne pourrez pas vous améliorer de façon significative en anglais sans mettre en place les actions nécessaires. Pourquoi ? Car il y a tout simplement trop d’expatriés sur l’île et que chacun a un niveau plus ou moins élevé. Se contenter de s’entourer d’expatriés ne suffira donc pas à vous rendre bilingue à Malte. Alors, comment vous y prendre ?

Commencer par les bases

Prendre des cours d’anglais dans une école agréée

Si on vous le dit et vous le répète, ce n’est pas par hasard : les cours d’anglais dans une école de langue à Malte permettent réellement de relever votre niveau et de connaître les fondamentaux, pour mieux appréhender votre immersion. Ils vous permettront notamment de revoir les bases non acquises et de :

  • Comprendre les formulations, les règles grammaticales et verbales. L’utilisation des temps verbaux complexes qui paraissent si simples aux anglophones vous sera enfin expliquée !
  • Pratiquer. On ne devient pas bilingue uniquement en écrivant. C’est surtout l’expression orale qui compte, et la mise en pratique de tous les enseignements que vous aurez reçus en cours d’anglais
  • Ecouter. Comprendre les différents accents et une conversation en général.

Trouver un travail au sein duquel on parle anglais

Il s’agit d’éviter un maximum la clientèle francophone. Si vous pouvez travailler dans une entreprise anglaise ou américaine, c’est encore mieux ! De même pour vos collègues, il est préférable qu’ils soient anglophones depuis leur plus jeune âge plutôt que francophones ou expatriés depuis uniquement quelques mois.

Cours d'anglais intensif de communication

La vie quotidienne

Dans la mesure du possible, s’entourer le plus possibles d’internationaux et non de francophones. C’est difficile on le sait, car il y aura toujours des situations propices aux rencontres de francophones et c’est normal. Mais plus vous fréquenterez de natifs anglophones ou d’internationaux, meilleur sera votre anglais.

Bien sûr, comme on vous l’a déjà indiqué, il est important de vivre en anglais. On s’explique : téléphone portable, télévision, séries, films, ordinateur… tout doit être en anglais. Le principe : l’immersion maximale.

Enfin et surtout : Rester à Malte sur le long terme. On ne devient pas bilingue en 6 mois. C’est un processus qui prend du temps, de l’énergie. Cela va vous demander de la force mentale (éviter les francophones par exemple) et de la persévérance. Mais c’est le seul moyen pour parvenir à être bilingue à Malte.

Pour conclure

Même s’il est vrai que les expatriés utiliseront un anglais simplifié et que les accents internationaux ne reflètent pas vraiment l’accent typiquement britannique, il est possible de devenir bilingue à Malte. Il faut simplement bien savoir s’y prendre et ne pas tomber dans le piège de fréquenter des Français ou francophones. En respectant toutes les étapes décrites plus haut, vous devriez parvenir à votre but final.

Vous pouvez tout à fait par la suite parfaire votre apprentissage (car on apprend tout au long de notre vie !) en allant en Angleterre, en Nouvelle Zélande ou même en Afrique du Sud. C’est aussi ce que nous recommandons. Plus vous aurez d’expérience dans des pays différents, meilleur sera votre niveau d’anglais. Il n’y a qu’une seule condition indispensable pour être bilingue : l’immersion.

Related posts