Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Projet d’expatriation : quelles sont les principales différences entre la France et Malte ?

Si vous avez pour projet de vous expatrier à Malte ou d’y vivre quelques temps, vous souhaiterez connaître ce qui différencie les deux pays et ce à quoi vous devez vous attendre sur place. Vivre à Malte présente ses avantages et ses inconvénients, et il est important de savoir que votre quotidien et votre qualité de vie ne seront pas les mêmes qu’en France. Attendez-vous à un changement radical !

Quelles sont les différences fondamentales entre la France et Malte ? Les avantages à vivre à Malte ? Les inconvénients ? On vous donne nos conseils, avis et notre expérience d’expatriés sur l’île !

Le logement

clé d'un logement insérée dans la serrure

S’expatrier c’est avant tout se loger. Et Malte est très différent de la France en ce qui concerne le logement, les démarches pour le réserver et les biens que vous pourrez trouver. Nous vous donnons plus de renseignements dans notre article sur les différences entre le logement à Malte et en France, mais voici un condensé des points divergents majeurs :

La qualité des appartements

Il faut être très vigilent avec les logements à Malte, et ne pas espérer le même confort qu’en France. Même pour les plus récents, des problèmes d’humidité sont très fréquents, entraînant moisissures aux murs et sur les meubles et baisse des températures en intérieur. Les normes de construction ne sont pas aussi rigides qu’en France, il est donc courant de sentir des courants d’air passer avec des fenêtres fermées par exemple.

C’est contraignant durant l’hiver où l’humidité est constante, et c’est un point à bien vérifier lorsque vous choisissez votre logement.

Les finitions ne seront pas aussi parfaites qu’en France. Ne vous étonnez donc pas de voir des trous dans les murs avec des fils électriques qui en sortent, des pièces non terminées (plus rares) ou des murs qui craquèlent.

En revanche, le mobilier peut être flambant neuf, et l’appartement décoré avec goût. En somme, rien de très dangereux mais simplement une adaptation en termes de confort.

Les loyers

Les loyers sont bien plus chers qu’en France (hors Paris), et il est difficile de pouvoir se permettre un logement à soi en tant que personne célibataire. Le plus courant est donc la colocation en appartement, qui est probablement le mode d’hébergement le plus plébiscité par les expatriés.

Comptez environ 550€ pour une chambre en colocation et en contrat longue durée. Un appartement entier aura une valeur très différente selon le nombre de chambres et la localisation. Comptez entre 700€ et plus de 1000€ pour un appartement une chambre.

A noter : les loyers ont chuté depuis le covid-19, ce qui vous permet d’accéder à la location à moindre coût. En revanche, ils peuvent tout à fait repartir à la hausse lorsque la situation sanitaire sera revenue à la normale.

La réservation du logement

En France, pour louer un logement, on signe un contrat de location et on règle la caution et le premier mois de loyer à son entrée dans les lieux. A Malte, la caution est à régler pour pouvoir signer le contrat et donc réserver son logement.

Le ramassage des ordures

Il n’y a pas de grandes poubelles à mettre à l’extérieur de son logement pour le ramassage des ordures comme en France. Vous devez placer vos sacs poubelles directement sur le trottoir la veille de la collecte. Il en va de même pour le verre et les déchets recyclables.

Malte étant une petite île, la densité de population peut être très forte dans certaines villes comme à Saint Julian’s. Les rues sont étroites, et rares sont les logements disposant d’un garage. Il n’y a donc pas de place pour des poubelles à l’extérieur.

Le confort des logements

A l’intérieur, votre confort sera également différent. Vous ne trouverez pas de chauffages muraux mais plutôt des climatisations réversibles (lorsque votre logement est assez récent) ou alors des ventilateurs pour l’été.

De même, préparez-vous à vous réveiller avec le soleil car les volets n’existent pas. Ce sont principalement des rideaux ou des stores (bien plus rares !). Ces derniers ne cachent pas entièrement la lumière du jour.

Prévoyez également des bouchons d’oreille. Les logements peuvent être très mal insonorisés, et il suffit d’être placé côté rue pour entendre les voitures, les klaxons et les gens parler.

Nombreux sont les propriétaires qui mettent un point d’honneur à bien décorer leur appartement. Vous pourrez donc vivre dans un logement magnifique, aux meubles et décorations sélectionnés avec soin, pour vous sentir bien chez vous dès l’entrée dans les lieux.

Travail

Vous trouverez tous les détails sur le travail à Malte dans notre article. Mais sachez que les salaires sont généralement bien plus bas qu’en France, le SMIC étant à environ 760€ par mois.

Il est en revanche très simple de trouver du travail avec un bon niveau d’anglais, et les offres d’emploi sont constantes dans de nombreux secteurs. La période d’essai est plus longue à Malte qu’en France, comptez généralement 6 mois.

Pour le recrutement, les employeurs misent davantage sur l’expérience et la motivation que sur les diplômes. Il est donc tout à fait possible de faire carrière sans avoir de diplôme au préalable.

Les langues

Vous n’entendrez jamais autant de langues étrangères qu’à Malte ! En France, on a pour habitude de parler et d’écouter le français à longueur de journée, sauf dans les endroits fréquentés par les touristes. Et cela explique en partie notre retard en anglais notamment.

A Malte, c’est tout l’inverse.

Deux langues officielles

Le pays a deux langues officielles, le maltais et l’anglais. Tous les locaux parleront maltais entre eux, et anglais avec les étrangers, touristes et expatriés qui ne parlent pas leur langue natale. Ils ont donc cette double compétence fortement appréciée, qui leur permet de communiquer avec le plus grand nombre.

Un melting pot de nationalités et de langues

A Malte, on dénombre tellement de nationalités différentes que les langues parlées sont multiples. En dehors du maltais et de l’anglais, on entend de l’italien, du français, du japonais, de l’espagnol mais aussi de l’arabe comme du nigérien et du pakistanais !

La vie quotidienne

L’anglais est la langue commune pour tout le monde, dans les publicités de rue, les offres commerciales, les livres etc. Tout est écrit ou traduit en anglais, sauf dans certaines villes principalement occupées par les Maltais, où le courrier sera en maltais par exemple.

En revanche, les restaurants pourront avoir des cartes traduites en plusieurs langues. Il n’est pas rare de voir des restaurants italiens proposer leur carte en italien d’abord, puis en anglais. De même que des restaurants maltais proposer leur carte en maltais et traduite en anglais.

On prend vite l’habitude de lire plusieurs langues et de connaître des mots variés !

A noter : la chaîne de magasins Lidl est présente à Malte, et se fournit en Sicile. De ce fait, tous les produits y étant vendus sont décrits en italien. C’est un peu perturbant au départ, mais vous vous ferez très vite aux termes et mots italiens.

Les mentalités

Vous vous rendrez vite compte que les mentalités à Malte sont différentes de la France, sous bien des aspects.

Les Maltais

Les Maltais ont un caractère assez prononcé et méditerranéen. De manière générale, ils ont un rapport à l’argent assez fort et sont très axés sur la négociation pour obtenir gain de cause. Une chose est sûre, vous n’arriverez pas à leur faire admettre leurs torts, ils sont fiers et obtus ! Mais ils sont entiers et la nouvelle génération est très ouverte sur le monde et les rencontres internationales.

Tolérance

De manière générale, on ressent une tolérance à tous points de vue. Tolérance de religion, d’appartenance sexuelle, mais aussi vestimentaire. L’adage de Malte pourrait très bien être : « Venez comme vous êtes ». On ne ressent aucune pression de quelque sorte quant à notre identité.

En revanche, certains Maltais pourront être considérés comme racistes vis-à-vis des expatriés. Le fameux « Go back to your country » est un fait, mais il s’agit principalement des anciennes générations et la population de moins de 30 ans est bien plus ouverte d’esprit.

Vie sociale

La vie sociale à Malte est pour le moins active et très différente de la France.

Les rencontres

A la différence de la France, vous vous ferez des amis provenant du monde entier, et cela vous paraitra normal. On ne rencontre pas que des Maltais à Malte, bien au contraire. La communauté des expatriés est très vaste, et le monde se regroupe sur cette petite île.

Des amitiés temporaires

Une différence notable entre la France et Malte réside dans la pérennité des rencontres. En France, lorsque l’on se lie d’amitié avec quelqu’un, on ne se pose pas la question du temps qu’il nous reste. C’est une amitié pérenne. A Malte, les rencontres sont souvent temporaires, car il y a un nombre conséquent d’étudiants en école de langue, de stagiaires ou même de personnes ne restant que quelques mois ou années sur l’île. Les départs sont donc nombreux, tout comme les nouvelles arrivées. Il faut donc s’y habituer.

Rythme de vie

L’adage « Metro boulot dodo » n’existe pas à Malte. On se sent continuellement en vacances et il y a beaucoup moins de pression au quotidien qu’en France.

On a pour habitude d’aller boire des verres avec des copains en sortant du boulot la semaine, et de profiter de l’extérieur tout le weekend. On reste finalement assez peu à la maison.

Les locaux se lèvent plus tôt qu’en France, certaines personnes sont de sortie dès 6h/7h du matin.

Les restaurants et bars sont ouverts continuellement, et on peut manger à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Les délais

La différence entre la France et Malte réside aussi dans le délai, le temps d’attente et la façon de traiter les demandes. Tout est plus long qu’en France : les travaux ne finissent pas et sont toujours en retard et les bus ne sont jamais à l’heure par exemple.

Il faut également tout vérifier en termes administratif et relancer systématiquement. Que ce soit une simple demande de réexpédition de courrier qui n’est jamais respectée, ou une demande administrative à un service qui vous demandera 3 fois les mêmes documents. Il y a beaucoup moins de rigueur professionnelle qu’en France.

Un conseil : gardez des copies de tout et relancez systématiquement !

Impôts et cotisations sociales

billets en euros

Pour une personne célibataire, l’impôt sur le revenu varie entre 0% et 35%, mais n’ira pas au-delà. Généralement, comptez 25% pour la tranche 14 500€ – 60 000€ (barème 2020).

Les autoentrepreneurs seront imposés à 15% en moyenne.

La différence avec la France résidera aussi dans les diverses taxes et assurances. Vous n’avez pas de taxe d’habitation à payer, ni d’assurance logement par exemple.

Comme en France, la sécurité sociale sera prélevée sur votre salaire, sauf pour les indépendants bien entendu.

Courses et achats alimentaires

Les produits d’hygiène et importés sont bien plus chers qu’en France, ainsi que les aliments bio par exemple.

Pour le reste, les produits locaux et fruits et légumes sont très abordables.

Votre budget alimentaire sera plus conséquent qu’en France car vous aurez vite tendance à sortir manger au restaurant avec des amis par exemple.

Les déplacements du quotidien

Les déplacements font partie des grandes différences entre la France et Malte.

Sur l’île, il n’y a pas de train, de tram et encore moins de métro. Il n’est pas courant non plus d’avoir une voiture, sauf pour les expatriés de longue date et les Maltais.

On utilise donc principalement les bus, les VTC et nos jambes !

Gastronomie

A la différence de la France, on peut manger de tout et à n’importe quelle heure. Il n’y a pas de frontière non plus concernant la gastronomie ! Toutes les cuisines sont représentées et accessibles à tous, même si les restaurants italiens sont les plus courants sur l’île.

Education

Le système scolaire est obligatoire jusqu’à 16 ans comme en France, et on retrouve des collèges/lycées et des universités. Les établissements peuvent être publics, privés ou catholiques.

La différence est la gratuité de la crèche à Malte pour les enfants jusqu’à 3 ans.

A noter, la cantine n’existe pas à Malte !

Le respect des règles et lois

marteau de juge et livres de droit

Si en France, les amendes sont monnaie courante lorsque l’on ne respecte pas les lois, à Malte c’est encore un peu bancal. Les Maltais sont plus laxistes en ce qui concerne certaines lois.

A titre d’exemple, il est interdit de fumer dans les clubs et pourtant on croise beaucoup de personnes avec une cigarette à la main. Les travaux ne sont autorisés que du lundi au samedi en journée, mais on les entend également les jours fériés, les dimanches et à 6h du matin. Également, les propriétaires ne sont pas forcément en règle concernant les locations de logement et les cautions.

En bref, il y a encore du travail pour arriver au respect des règles comme en France !

La météo

C’est la grande différence entre la France et Malte ! On apprécie les journées chaudes et ensoleillées 6 mois dans l’année, et très peu de pluie. L’hiver est doux mais l’humidité très présente.

En revanche, on sait de nouveau apprécier l’automne et l’hiver en revenant en France, avec un temps franc et un air pur. Parole d’expats !

Le respect de l’environnement

Malte est très en retard concernant l’environnement. Il y a très peu de bio, ou il est importé. L’usage des pesticides est intempestif et va bien au-delà de la réglementation européenne. On trouve également des déchets dans les rues et dans l’eau et les voitures polluent également beaucoup. Rien de bien glorieux donc, malgré la mise en place du tri sélectif.

Dans le domaine de l’environnement, la France n’a rien à envier à Malte, même si la pollution y est aussi importante. Et on apprécie pouvoir choisir nos produits bio bon marché dans l’Hexagone !

Conduite

Différence majeure entre la France et Malte : la conduite ! Ici, on roule à gauche et le volant est à droite ! Rien de bien compliqué, il faut juste s’adapter.

En conclusion sur les différences entre la France et Malte

Les deux pays sont radicalement opposés dans leur fonctionnement et leur style de vie. Vivre à Malte, c’est opter pour une qualité de vie indéniable faite de rencontres internationales, de légèreté d’esprit, de plaisirs balnéaires et de relâchement total face au stress.

En revanche, il faut savoir s’adapter à un confort moins important qu’en France, des relations sociales différentes et ne pas être regardant sur certains points. Male nous apprend à relativiser sur beaucoup de choses, ce qui nous permet de réellement profiter de notre expérience sur l’île !

A la recherche d’un appartement pour votre expatriation à Malte ? Contactez notre service logement et soyez mis en relation avec de bons agents immobiliers sur l’île.

Related posts