Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Colocation avec des Français : bonne ou mauvaise idée ?

Être en colocation avec des français à Malte est un sujet pour le moins récurrent lorsqu’il s’agit de la recherche de logement sur l’île, et les avis sont bien tranchés ! Certains ne veulent pas entendre parler de francophones dans leur futur appart, quand d’autres mettent au contraire la présence de colocataires français dans leur top priorité.  « Je ne veux que des anglophones dans mon appartement », « je souhaite trouver une colocation avec des français », « jamais je ne partagerai ma chambre avec une autre nationalité que la mienne ! » Les discours sont nombreux, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le sujet fait réagir !

Alors, être en colocation avec des Français, bonne ou mauvaise idée ?

Identifier votre projet à Malte

Pourquoi venez-vous à Malte ? Quel est votre projet ? Selon votre réponse, il sera plus ou moins recommandé de privilégier des colocataires anglophones plutôt que des Français (et vice/versa), et on vous explique pourquoi.

Je viens pour apprendre l’anglais à Malte

Si votre but premier est d’apprendre l’anglais à Malte, il est évident que nous vous recommandons une colocation avec des anglophones, ou du moins des étrangers ne parlant pas votre langue. Vous serez quotidiennement dans votre appartement, c’est donc un excellent moyen de pratiquer l’anglais en parallèle de votre école de langue par exemple ou de votre travail. L’apprentissage de l’anglais se fait de manière continue, et plus vous avez d’occasions de pratiquer la langue, mieux c’est.

Que vos colocataires soient à Malte pour apprendre l’anglais ou pour travailler, qu’importe. L’idée est ici de vous entraîner à parler et de lever vos blocages à l’oral ! Mettez donc en pratique ce que vous avez appris en école de langue ! Pardon, vous n’avez pas encore choisi de cours d’anglais ?! C’est la priorité number ONE si vous souhaitez apprendre la langue ! Ouf, sur ce groupe international, on vous aide à trouver la meilleure formule pour vous, c’est par ici : Séjour Linguistique

Je viens pour avoir une expérience à l’étranger

Vous faîtes une pause dans vos études, vous profitez de la fin de votre CDD, vous décidez de prendre du temps pour vous. C’est une super initiative de venir à Malte pour cela ! Dans votre cas, une colocation avec des français ne pose pas particulièrement de problèmes, vous pouvez même vous permettre de ne pas être pointilleux à ce sujet-là. L’important pour vous sera donc plutôt la bonne entente globale pour une meilleure appréciation de votre expérience à Malte.

En revanche, il est toujours plus enrichissant de partager sa vie quotidienne avec des personnes de cultures différentes. Qu’elles soient francophones ou non, les différences de cultures nous font grandir et nous apprennent beaucoup sur le monde qui nous entoure. Et cela fait partie de votre aventure ici, c’est aussi cela que vous êtes venus chercher. Alors ouvrez votre esprit et partez à la découverte de la Suisse, de l’Italie, du Japon ou même de la Colombie ! Tout est possible à Malte !

voyage et culture

Je viens pour travailler

Deux cas de figure ici ! Certains viennent pour travailler dans l’optique d’apprendre l’anglais. Dans ce cas-là, nous vous renvoyons vers notre premier point et la nécessité d’avoir des colocataires anglophones. Et nous vous invitons également à lire notre article : Améliorer mon anglais à Malte pour faire consciemment votre choix entre une école de langue et un job .

Second cas, vous êtes déjà au top niveau anglais, et vous souhaitez simplement vivre à l’étranger en y travaillant. Soit ! Ce sera donc plutôt à vous de savoir ce qui est important à vos yeux : nationalités des colocataires, localisation, etc.  Car certains d’entre vous n’auront pas l’envie ou le besoin de pratiquer H24 l’anglais dans la mesure où votre projet n’est pas d’apprendre la langue.

Votre choix se portera peut-être davantage sur la localisation de votre logement plutôt que sur le type de colocataires que vous souhaitez.

Besoin de conseils sur l’endroit idéal où loger ? Lisez cet article : Expatriation à Malte : votre situation et nous vous indiquons, selon nous, quelles sont les meilleures options pour votre logement à Malte, en fonction de votre projet !

Quels sont les avantages à avoir des colocs anglophones ?

Le partage de culture

On ne le dira jamais assez, avoir des colocataires étrangers est une véritable opportunité d’en connaître davantage sur le monde qui nous entoure, et sur les cultures de part et d’autre du globe. Vous avez la chance de pouvoir apprendre la gastronomie du Pérou, l’histoire de Chine, la culture des Espagnols. Cette mixité de pays représente autant de personnalités différentes auxquelles il faudra certes vous habituer, mais qui vous feront changer votre vision du monde et des personnes qui vous entourent. De même, vous prendrez plaisir à partager votre histoire, votre culture française et la gastronomie de votre pays. Vous vous rendrez vite compte que vos racines font partie intégrante de vous-même, et que les partager avec d’autres, vous fait ouvrir les yeux et redécouvrir de façon positive, votre propre pays.

Parler anglais et s’entraider

Avoir des colocataires étrangers, c’est éviter de parler Français. Qu’ils soient portugais ou colombiens, cela n’a pas vraiment d’importance. La priorité est de vous exprimer en anglais et de vous entraîner. Vous ferez des erreurs, mais qu’importe, on en fait tous ! Et vos colocataires également. Vous pouvez ainsi vous entraider mutuellement, corriger vos erreurs, rire de vos lacunes et progresser ensemble. C’est aussi ça l’avantage des colocataires étrangers !

Se faire de nouveaux contacts et créer des opportunités

Parce qu’une expérience à l’étranger, c’est aussi se faire des contacts utiles pour la suite de votre aventure. Qui sait ce que l’avenir vous réserve ? En arrivant à Malte, vous verrez que tous vos plans vont changer, de façon positive ! Vos projets évolueront naturellement. Et ce, grâce aux contacts que vous allez vous faire sur place.

Avoir des colocataires étrangers, c’est s’intéresser à eux et échanger sur vos vies respectives. Et c’est là que tout se joue ! Vous pouvez avoir du jour au lendemain l’opportunité de vivre une expérience à Madrid lorsque votre colocataire espagnol rentrera chez lui et qu’il vous accueillera à bras ouverts. Tout comme vous pourrez rencontrer un coloc hongrois, qui a une entreprise aux Bahamas et qui souhaite vous recruter à la fin de votre séjour à Malte (bon là, on rêve un peu et ça sent l’évasion fiscale, on oubliera donc cet exemple). En bref, en échangeant vous découvrirez que les opportunités viennent à vous d’elles-mêmes, il suffit d’être alerte !

Le besoin de nos racines

Seulement voilà, force est de constater qu’on passe tous par cette même étape de notre vie : le besoin de nos racines. Que vous le sachiez avant même de partir ou que vous le découvriez lors de votre vie à Malte, cela vous tombe dessus à un moment ou à un autre. Et cela passe par l’appel de votre culture, par vos habitudes alimentaires, vos envies de parler français, que vous le vouliez ou non, vous ne pouvez vous défaire de ce qui vous définit profondément : votre histoire, votre culture, vos amis et votre famille. Alors, pourquoi devez-vous vous préparer à ressentir ce besoin ?

bar français

Se sentir chez soi

Pour rester dans un endroit différent de votre lieu de résidence habituel et pour s’y sentir bien, deux éléments sont essentiels : être en confiance et se sentir chez soi. Ce sont les deux points primordiaux qui vous permettront de profiter un maximum de votre aventure et/ou expatriation et d’être sereins.

Et pour certains, être en confiance et se sentir chez soi impliquent nécessairement une présence française, qui les rassure. D’où le besoin d’avoir une colocation avec des français ou francophones. Entendre parler français est rassurant lorsque nous sommes dans un environnement étranger, c’est un réel repère et une façon d’être serein pour ceux qui ressentent le plus d’attachement à leur vie française. Alors ne ressentez aucune honte à avoir besoin de vivre aux côtés de français, c’est votre droit, et après tout, votre vie et votre aventure ! Dans la mesure où vous faîtes le nécessaire pour apprendre l’anglais par le biais d’autres activités (école de langue, travail, sorties), c’est le principal.

Se sentir soi-même

En dehors de ce besoin de retrouver vos racines, il y a bien une étape qui est assez difficile à franchir. Il s’agit de la barrière de la langue, tout naturellement. Lorsqu’on arrive à Malte ou dans tout autre pays anglophone, ne pas savoir bien parler anglais est au départ assez handicapant et frustrant. Face à un groupe anglophone, on cherche ses mots, on ne s’exprime que par des phrases simples, on essaye de traduire dans notre tête la meilleure façon de véhiculer son idée, mais trop tard, le temps qu’on trouve enfin notre phrase, la discussion porte sur un autre sujet.

Et cette situation est très frustrante. Elle est pourtant inévitable, c’est un passage obligé pour tous ceux qui souhaitent apprendre une nouvelle langue. Le fait de ne pas pouvoir s’exprimer comme on le souhaite et ce sentiment de ne pas pouvoir être 100% soi-même est parfois difficile à gérer. Au départ, il faut oublier les blagues qui font habituellement de vous l’ami rigolo ! Si cela est trop difficile à gérer, et on le comprend tout à fait encore une fois, il est normal d’avoir besoin de colocataires francophones. Juste pour vous sentir un tant soit peu vous-même, juste pour souffler et vous retrouver.

Pour conclure

Que votre projet soit d’apprendre l’anglais à Malte ou de vous faire une expérience afin de vous connaître vous-même et de vous tester à l’étranger, il est indéniable que la présence d’anglophones ou du moins d’étrangers au sein de votre colocation est un avantage non négligeable. Ce sont ces colocataires qui vous feront parler anglais, échanger, apprendre et grandir. Mais rien ne vous interdit de vivre avec des francophones. Le tout est de garder un équilibre et de faire en sorte de parler anglais à l’extérieur, par le biais de votre travail, école de langue ou vos activités, dans le cas où vous n’êtes en colocation qu’avec des français. À chacun son aventure !

Et si vous n’avez pas encore trouvé la colocation de vos rêves, n’hésitez pas à nous envoyer un message sur Coloc UP Malte, vous pouvez aussi vous rendre sur la page Français à Malte : Colocations & Logements pour élargir vos recherches.

Rédigé par Méline – Team Oh My UP

Related posts