Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Expatriation à Malte : quelle est votre situation ?

Bien que Malte soit une île à taille humaine, la question du logement n’est néanmoins pas à prendre à la légère. De nombreuses personnes nous demandent s’il faut s’y prendre à l’avance ou au contraire au dernier moment pour rechercher son logement. Le premier sujet qui devrait surtout vous intéresser pour toute expatriation à Malte est : dans quelle optique je souhaite venir à Malte ? Quelle est ma situation actuelle et future ?  Nous allons voir dans cet article en quoi cela détermine votre lieu de résidence.

Expatriation à Malte : Votre situation sur place

Votre situation personnelle est sûrement le facteur le plus déterminant lorsqu’il s’agit de faire le choix du logement à Malte. Il est très important de se poser les bonnes questions :  Je viens à Malte dans quel état d’esprit et pourquoi ? Quel est mon but ?

Quelle est votre situation actuelle ?

Je viens pendant un court séjour pour me faire une première idée sur place

Si vous n’êtes pas encore déterminé à rester sur le long terme à Malte (minimum 6 mois) c’est que vous devez voir Malte en long, en large et en travers et vous fondre dans sa culture pour vous faire l’idée la plus précise de ce qu’est Malte. Chaque personne aura son opinion sur le sujet « tu dois fuir Sliema et St Julian’s » « Tu dois aller au centre, au sud, à l’est, à l’ouest » « Et pourquoi pas Gozo ?! » mais croyez-nous le mieux pour vous au départ est de se loger « dans la zone active et qui bouge », à savoir : Sliema, St Julian’s, voire les environs : Swieqi, Gzira, San Gwann, Msida.

Vous aurez ainsi une vision de comment Malte évolue, bouge, en plus de côtoyer toutes les populations : touristes, expatriés et locaux. Cela vous permettra de prendre vos marques et de mieux cerner Malte, de façon à pouvoir organiser votre expatriation à Malte. Par ailleurs, il est aussi dans votre intérêt de visiter l’île et de sortir de ces zones pour se rendre compte que Malte a aussi bien d’autres charmes. Les villes les plus dynamiques ne reflètent pas l’île dans sa globalité, loin de là !

Je viens en couple pour changer de vie

L’expérience et la recherche de logement est différente lorsque l’on s’expatrie à Malte en couple. Généralement en recherche d’intimité, les couples souhaitent davantage un logement privé, sans passer par la case colocation. Selon votre budget, vous pouvez tout à fait opter pour un appartement une ou deux chambres, mais attention aux loyers qui peuvent très vite grimper. On vous recommande là encore de privilégier les villes plus éloignées du centre dynamique de Malte, comme Iklin, Msida, Pembroke, Birkirkara, Qwara. Prenez bien en compte en revanche que plus vous vous éloignez, plus la nécessité d’avoir une voiture se fera ressentir.

S’il est avantageux de payer moins cher son loyer, il peut vite être contraignant d’être limité dans ses déplacements par manque de transports en commun. C’est pourquoi il est parfois judicieux de privilégier la colocation pour vos premiers mois à Malte. Louer une chambre double au sein d’un appartement partagé peut vous faire économiser, le temps d’étudier les différentes possibilités de logement, de localisation, en prenant toujours en compte votre lieu de travail bien entendu.

Nous sommes experts du conseil en appartement entier long let, n’hésitez pas à en passer par nous pour toutes questions et connexion à des propriétaires et agents immobiliers certifiés : Logement & Colocation.

Je souhaite vivre une expérience à l’étranger et rencontrer du monde

Si vous vous situez dans ce cas de figure, Malte est votre terre d’accueil ! Vous souhaitez vous expatrier pour faire de nouvelles connaissances ? Rien de tel que la colocation ! En plus d’économiser, vous y rencontrerez des personnes de tous horizons et de toutes nationalités pour échanger, partager, découvrir d’autres cultures et bien sûr, parler anglais ! La localisation rêvée pour votre expatriation à Malte ? Vous l’avez deviné : Saint Julian’s, Swieqi, Sliema, Gzira ou Msida. Ces villes concentrent à elles-mêmes la grande majorité des offres de colocation. Malte vous accueillera les bras grands ouverts, vous n’aurez qu’à faire votre choix !

Je fais une école de langue à Malte 

Si vous souhaitez suivre un programme en école de langue, deux options s’offrent à vous. La première est de choisir les logements que vous proposent les écoles directement. Vous aurez plus d’information à ce sujet sur notre article « Quel hébergement choisir à Malte ». Certains seront à 5 min à pied de l’école et d’autres bien plus éloignés. Vous pouvez également rechercher votre propre logement à Malte pendant la durée du séjour. Prenez bien en compte la localisation de votre école et renseignez-vous sur celle-ci. Nous vous conseillons toujours de privilégier la colocation afin de profiter au maximum de votre immersion en anglais avec des internationaux.

logement Malte

Je veux trouver un travail dans une entreprise à Malte

Si vous souhaitez réaliser votre expatriation à Malte dans le but de trouver un emploi dans une entreprise locale ou internationale, on vous recommande très clairement et là encore les régions de Sliema, St Julian’s et les environs pour votre logement. Ce sont les zones les plus actives en terme de bassin d’emploi, là où il y a le plus d’opportunités professionnelles, de turnover et de réseaux à faire (ce qui est indispensable à Malte).

Devoir subir une heure de transport pour aller à 2 entretiens peut devenir très galère, croyez-nous ! En louant un appartement au centre nerveux de l’île, on peut partager son CV un peu partout, et trouver bien plus rapidement du travail. Ceux qui sont déjà employés à Malte vous le diront, il est d’autant plus appréciable de pouvoir facilement rejoindre quelques amis en terrasse après le travail.

Je suis salarié mais je fais du télé travail (à domicile)

Le télé travail est très répandu à Malte. En bref : vous travaillez de chez vous, avec des consignes données par votre entreprise à distance ou en toute autonomie.  Il sera donc bien moins contraignant pour vous de trouver un logement un peu excentré de la zone active, pour profiter d’un environnement plus calme et des prix du loyer plus « abordables ». Encore une fois, pour ceux qui recherchent plutôt la proximité avec la vie active, vous savez ce que l’on va vous conseiller !

Pour vous renseigner sur les nouvelles destinations à Malte attractives en termes de marché immobilier, n’hésitez pas à faire un tour sur notre article : Top 6 des nouvelles destinations à Malte.

Je suis entrepreneur et je bosse en toute autonomie

Vous n’avez pas de restriction particulière, vous pouvez vivre près de la mer, dans un village beaucoup plus typique de Malte ou au sein des villes les plus dynamiques. Beaucoup d’entrepreneurs vivent à Sliema et St Julian’s (again) mais de plus en plus se retrouveront vers St Paul’s bay ou Mellieha voire même Gozo pour les plus indépendants et en recherche de calme et dépaysement total. Aucune limite pour vous, si ce n’est celle de la connexion internet, qui se doit d’être de qualité pour vous permettre de travailler. De nombreux cafés offrent cependant le wifi, ce qui est un réel avantage pour les entrepreneurs souhaitant travailler la journée dans un endroit original, confortable et de qualité ! Et les meilleures adresses, c’est par ici Lovin Malta.

télétravail Malte

Je viens en famille, avec mes enfants

Le contexte « famille » change pas mal de choses selon nous à Malte. La plupart des familles souhaitant s’expatrier avec des enfants en bas âge recherchent principalement le côté « sécurité », loin de la fête et des zones qui bougent le plus comme Paceville. Le calme, l’authenticité ainsi que la proximité avec la mer seront les principaux critères pour la recherche de logement. La localisation parfaite pour vous dépendra également et surtout de l’école des enfants, et des disponibilités de celle-ci. Beaucoup de familles habitent vers Iklin, Swatar, Floriana, les Trois Cités ainsi que Swieqi ou Pembroke. A vous de faire votre choix selon les paramètres qui sont les vôtres.

Je suis retraité ou souhaite m’installer pour la retraite

De plus en plus de retraités choisissent Malte comme lieu de résidence pour leur expatriation. Avec un climat ensoleillé une bonne partie de l’année et sa douceur de vivre, l’île attire chaque année davantage d’expatriés séniors.

Les attentes seront ici différentes : lieu calme, voisins sédentaires plus qu’étudiants, zone résidentielle et authentique. Pour trouver la maison ou l’appartement qui vous correspond, on vous conseille davantage San Gwann, Ta Giorni, les Trois cités, le sud de l’île comme Marsascala ou encore Gozo ou Valletta pour encore plus d’authenticité.
Prenez bien en considération l’emplacement de votre logement : qu’il soit proche de petits commerces de proximité et d’un ou plusieurs arrêts de bus par exemple, pour toujours rester en connexion avec la vie active de Malte.

Je suis en condition de handicap physique

Bien que Malte soit au sein de l’Union Européenne, les normes handicap en terme de logement et de vie quotidienne ne sont pas réellement au rendez-vous. Il est très fréquent de voir des trottoirs endommagés voire manquants (quand ils ne sont pas encombrés). Il sera possible de trouver des restaurants et magasins accessibles bien entendu, mais la géographie de Malte implique régulièrement la montée et descente de marches pour accéder à certains endroits.

De même, les habitations ne sont pas systématiquement adaptées. Pour les personnes devant se déplacer en fauteuil roulant, il sera donc très important de sélectionner votre nouveau chez-vous avec la plus grande attention. La largeur suffisante des portes ainsi que la présence d’un ascenseur dans votre appartement par exemple seront vos premières conditions. N’hésitez pas à vous faire aider par un agent immobilier qui fera les recherches pour vous selon vos critères. Consultez-nous afin d’être mis en relation avec des agents immobiliers fiables et de qualité sur l’île.

J’ai des problèmes de santé

médecin Malte

Avoir des problèmes de santé et vivre à Malte ne sont pas incompatibles. En revanche, il est important de bien cerner vos besoins en termes d’environnement et d’infrastructures, car c’est cela qui va définir votre lieu de résidence à Malte.

Si vous avez des problèmes respiratoires, de type asthme, vous n’avez pas vraiment de restriction particulière en terme de localisation. Par contre, prenez bien en compte que Malte est une île très humide, ce qui peut facilement être incommodant pour votre respiration. En été, la chaleur est humide et en hiver, l’humidité est omniprésente, à l’extérieur comme à l’intérieur des logements.

On vous conseille dans ce cas d’éviter les villes trop peuplées comme Sliema, Saint Julian’s, Msida ou Gzira. Elles sont généralement polluées et l’air y est encombré et poussiéreux (constructions !). Au contraire, le sud, le centre et le nord de l’île seront des zones plus calmes et naturelles, et donc moins polluées.

Si vos problèmes de santé nécessitent un suivi important, il vous faut impérativement loger dans une zone proche d’un hôpital, ou du moins accessible. Oubliez donc Gozo, même si l’air y est plus pur, qui est bien trop isolée ! Privilégiez Msida, Sliema ou San Gwann par exemple, qui sont à proximité directe d’hôpitaux publics et privés comme St James Hospital (privé) ou Mater Dei (public) pour exemples.

Je viens avec mon animal de compagnie

De nombreux expatriés souhaitent s’installer à Malte avec leur animal de compagnie. Et c’est tout à fait compréhensible ! Se séparer de son chat avec lequel on vit depuis plusieurs années, c’est difficile.

Il est cependant important de noter qu’il est plus complexe de trouver un logement avec un animal de compagnie à Malte. Sur des locations de courte durée (moins de 6 mois), oubliez tout de suite toute possibilité ! Les propriétaires de logement en short let ne sont pas « pet friendly » ! Trop de risques et de responsabilités sur du court terme. Sur les locations de longue durée, vous pouvez trouver des propriétaires acceptant les animaux, mais ils peuvent exiger une assurance particulière si vous souhaitez louer leur bien. Elle n’est pas très coûteuse en soi, mais est indispensable dans la majorité des cas. Attention, on parle ici de logements privés.

Si vous souhaitez vivre en colocation, votre recherche va se compliquer ! Trouver des colocataires acceptant de vivre avec des animaux et le risque que cela implique (mobilier, inconvénients quotidiens etc) n’est pas chose aisée, sans parler des propriétaires. On vous conseille donc de prendre un appartement privé lorsque vous emménagez à Malte, pour éviter tout débordement !

Pour connaître les propriétaires et agents immobiliers « pet friendly » n’hésitez pas à nous contacter.

Ce qu’il faut retenir :

La décision de votre logement à Malte n’est pas à prendre à la légère. Beaucoup de critères sont à prendre en compte lorsqu’il s’agit de choisir où s’expatrier à Malte et votre situation personnelle est un des points majeurs. Nous vous avons donné les situations les plus courantes et y avons répondu de la manière la plus complète possible pour vous permettre de faire vos propres choix. Bien sûr, il existe de nombreux autres critères dépendant de tout un chacun, ceux-là étant les principaux.

Si maintenant vous souhaitez aller plus loin et entamer des démarches pour trouver un logement, nous vous conseillons de vous rendre sur notre page : Logement & Colocation. Nous vous aiderons à trouver le logement qui vous correspond en fonction de ce que vous souhaitez.

Nous vous remercions d’avoir pris le temps de lire cet article, et nous vous souhaitons bonne continuation dans votre aventure maltaise.

Rédigé par – Team Oh My UP

Related posts