Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Mon expérience à Malte : Maureen nous dit tout !

Et si je vous faisais vivre mon expérience ?

Nous avons souvent tendance à omettre l’importance de nos recherches de stage.

« Il me reste encore 2 mois pour trouver mon stage ? Oh ça va j’ai le temps… » mais le temps passe vite, et les entreprises ne t’attendent pas.

Avant que ta recherche de stage ne tourne en stress intense et crise de panique, mieux vaut que tu t’y prennes à l’avance afin de mettre toutes les chances de ton côté ! Et je parle en connaissance de cause. Il est vrai que tu pourras tomber, par chance, sur le stage idéal en effectuant tes recherches peu avant le début de ton stage. Mais un conseil : anticipation !

Dans cet article, je te raconte tout sur mon expérience à malte : mes recherches de stage, mon arrivée sur l’île et mon quotidien.

Popeye village

Immersion à travers mon expérience française à Malte !

J’ai le plaisir à travers cet article de te partager mon expérience après 4 mois passés sur l’île, afin de te donner toutes les infos utiles et indispensables pour vivre la tienne.

Qui suis-je ?

Je m’appelle Maureen Leriche, j’ai 21 ans et j’étudie le Marketing et la Publicité à l’ISCOM (Institut Supérieur de Communication et Publicité) depuis maintenant 3 ans.

Avant de poursuivre l’année prochaine vers un Master 1 option Planning stratégique, j’ai débuté mes études par un BTS Communication.

Pourquoi la communication ? Parce qu’il s’agit d’un univers large, avec plein de débouchés mais pas que. C’est aussi un univers qui se retrouve dans toutes les entreprises : petites, moyennes et les plus grandes. Le fait que ce soit indispensable me plaît, et il y a toujours de nouvelles façons de communiquer, c’est un secteur en perpétuelle évolution.

Pourquoi l’ISCOM ? Parce qu’en plus de la communication, j’ai toujours été fascinée par le monde de la publicité. J’ai constamment envie d’en apprendre davantage, et c’est vers cet univers que j’aimerais me tourner à l’avenir.

Dans le cadre de ma 3e année d’étude, un stage de 4 mois minimum à l’étranger m’était imposé.

Le domaine du stage ne constituait pas LE facteur essentiel de cette expérience. Nos professeurs souhaitaient réellement que l’on s’immerge dans une toute autre culture, que l’on prenne en maturité et que l’on se familiarise avec une nouvelle langue.

Le but premier de ce stage était de vivre une expérience dans un nouveau pays, peu importait réellement le poste qui allait nous être attribué. En d’autres termes, il s’agissait de notre année d’autonomie et d’apprentissage.

Comment s’est effectuée ma recherche de stage ?

Dans un premier temps, je dois l’admettre, je n’étais pas rassurée à l’idée de devoir partir faire un stage à l’étranger. Le fait de partir loin de ma famille m’effrayait.

Toutefois, je savais que cette expérience allait m’ouvrir des opportunités pour mon futur professionnel et que l’apprentissage de la langue était un outil plus qu’important. Je restais persuadée que malgré mon appréhension, il s’agissait d’une réelle opportunité à saisir.

À l’origine, je n’avais pas d’idée précise du lieu dans lequel je souhaitais effectuer mon stage.

Alors, j’ai commencé par taper des mots-clés généraux dans la barre de recherche Google comme « stage », « stage à l’étranger » mais en vain. La plupart des sites sur lesquels je tombais étaient payants.

J’ai également fait des candidatures spontanées. J’ai envoyé des mails aux entreprises de renom à l’étranger dans plusieurs villes et pays différents, mais je ne recevais que très peu de réponses, et la plupart étaient négatives…

Quel a été mon choix de destination ?

Un pays anglophone était mon critère premier. L’anglais est une langue fondamentale, et même si je n’avais pas un mauvais niveau, j’avais comme objectif de la renforcer un maximum.

J’ai donc orienté mes recherches vers les États-Unis, le Royaume-Uni et davantage vers les Pays-Bas. J’ai beaucoup postulé à Amsterdam, et notamment au sein des grands groupes. Toutefois, le coût de la vie restait relativement élevé.

J’avais également postulé en parallèle en Belgique, dans une entreprise d’événementiel pour les grandes marques, qui m’intéressait particulièrement et dans laquelle j’avais été prise.

Mais je voulais une destination proche, ensoleillée et avec un cadre de vie abordable.

Difficile de trouver une destination combinant l’ensemble de ces critères… puis j’ai trouvé MALTE.

Pour être honnête, je n’avais encore jamais entendu parler de cette île, ni même d’où elle se situait.

Un ami à moi avait trouvé son stage là-bas et je me suis dit que c’était l’endroit parfait… Soleil, pays anglophone, île, diverses nationalités, et à 2h35 de vol de la France.

Que demander de mieux ?

Comment j’ai trouvé mon stage ?

Mon stage devait commencer au plus tard fin Février 2019, et j’avais débuté mes recherches dès la rentrée 2018. Je ne voulais absolument pas perdre de temps, donc je m’y étais prise à l’avance.

Il est vrai que j’ai trouvé un stage en Belgique assez rapidement (en Octobre il me semble) mais je n’étais pas assez convaincue. Malgré la proximité, la Belgique n’était pas la destination qui me faisait rêver. Je voulais vraiment un pays qui me changeait de la France, et surtout où l’on parle ANGLAIS.

Alors j’ai poursuivi intensivement mes recherches pendant 3 mois, en gardant de côté cette opportunité de stage (au cas où !), et je suis tombée sur Oh My UP. En tapant « Stage Malte » sur les moteurs de recherche, leur site est apparu en tête de liste, alors je me suis renseignée. J’ai d’abord pensé qu’il s’agissait d’un site de services payants et finalement non… j’étais agréablement surprise !

J’ai donc postulé à plusieurs de leurs offres de stage et on m’a contactée pour me faire passer un entretien. Ils ont été très à l’écoute de mes attentes, et très réactifs.

Je dirais que ce qui m’a le plus marquée, c’est leur spontanéité et leur volonté d’aider au maximum.

Quel stage ai-je trouvé ? Quelles sont mes missions ?

J’ai trouvé un poste en tant que Community Relationship Manager directement au sein de la startup Oh My UP.

Je suis en charge de toute la partie relation client, rédaction, mais aussi des réseaux sociaux.

En effet, j’ai 3 domaines d’activités que je dois sans cesse agrémenter. J’ai pour mission de rédiger plusieurs articles par semaine sur divers thèmes, de faire vivre la marque à travers les réseaux sociaux, et d’entretenir et maintenir une relation client de qualité.

Des missions diverses et qui m’intéressent vraiment !

Comment se sont déroulés mes 4 premiers mois de stage ?

Très bien ! J’ai des missions très variées, il m’est alors impossible de m’ennuyer ! J’apprends beaucoup, et j’ai pu me développer mon autonomie et ma polyvalence.

De plus, l’équipe est top et à l’écoute des demandes de chacun.

La fin de mon stage approche à grands pas, et j’appréhende déjà le départ. Il est vrai qu’avant de partir je n’étais pas rassurée… le fait d’être loin de mes proches et de mon quotidien me freinait. Mais aujourd’hui je suis capable d’affirmer que si cette expérience était à refaire, je la referais sans hésiter.

En plus de ce stage, j’ai fait de nombreuses rencontres, provenant de cultures et de nationalités différentes, ce qui m’a permis et me permet encore d’améliorer mon anglais !

Si je devais donner un conseil ?

Lance-toi dans l’aventure !

Nous avons souvent tendance à appréhender les départs, mais crois-moi, ça en vaut la peine !

Si tu as l’occasion durant tes études de partir effectuer un stage à l’étranger alors FONCE. Car l’occasion ne se présentera peut-être pas 2 fois…

Autre chose : À Malte, les activités coulent à flots et l’île regorge de magnifiques paysages.

Villes, bars, restaurants, sports… Malte n’a pas fini d’impressionner !

Voilà de quoi te pousser à venir sur l’île !

Bon courage à tous dans vos recherches.

Un grand merci à Maureen pour son témoignage sur son stage étudiant à Malte.

Si tu souhaites poursuivre ta lecture tu peux lire notre article phare « Comment trouver un stage à Malte ».

Si tu veux des informations sur le logement à Malte, cet article devrait t’aider : « Short Let Long Let ».

Related posts