Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Quel budget prévoir pour la vie quotidienne à Malte ?

Nombre d’entre vous nous pose la question du budget à prévoir concernant la vie quotidienne à Malte. Que vous soyez en stage, en école de langue ou que vous souhaitiez travailler sur l’île, il est effectivement intéressant de se pencher sur la question afin de vous préparer au mieux à votre nouvelle vie d’expatrié ! Nous n’évoquerons pas ici le logement, qui est un sujet à part entière. Vous trouverez plus d’informations sur cet article « Budget à prévoir pour un logement à Malte »

Dans cet article, nous allons vous parler de toutes vos dépenses du quotidien, du budget nourriture en passant par les transports en commun. Comment économiser un maximum et par quels services passer en priorité.

Les transports en commun

Les bus

S’il y a bien un pays où l’on peut se débrouiller sans voiture, c’est bien Malte ! Pour plusieurs raisons : d’une part car l’île est particulièrement petite et que tout se situe à proximité. D’autre part car le réseau de bus est assez étendu pour vous permettre de vous rendre où vous le souhaitez. D’autant plus que conduire du côté gauche avec la circulation (pouvant être dense) en effraie plus d’un !

Alors faites comme la plupart des expatriés, prenez le bus pour vous déplacer ! Du Nord au Sud et d’Est en Ouest, le réseau de transports en commun Tallinja est assez bien fait. La fréquence des lignes varie principalement de 10 à 30 min selon les jours de la semaine et les itinéraires, et les arrêts de bus sont très nombreux.

Bien entendu, les villes principales de Sliema, Saint Julian’s, Msida et Valletta seront bien mieux desservies que Siggiewi ou Birgu par exemple. Pour vous déplacer en bus, vous avez plusieurs options. Les tickets à l’unité coûtent de 1,5€ en hiver à 2€ en été, pour les bus classiques, et ils sont valables 2h sur tout le réseau.

Attention, les bus directs « TD » et ceux de nuits sont plus chers. Si vous êtes amené à vivre à Malte pour quelques mois, on vous conseille grandement de prendre une carte de transport Tallinja. A commander sur internet, elle vous permet, selon votre statut, de payer vos déplacements 0,75cts seulement.

Comment ça marche ?

  • Choisissez la carte que vous souhaitez sur le site Tallinja
  • Remplissez le formulaire, téléchargez une photo et réglez le total (frais de livraison à prévoir et minimum de recharge de la carte de 10€)
  • Une fois reçue, scannez la carte à chaque montée en bus. Le montant de 0,75€ est systématiquement déduit de votre solde.

Vous pouvez recharger votre carte à tout moment en ligne ou sur l’application mobile Tallinja. Application que nous vous conseillons de télécharger, car elle vous permet d’avoir accès au passage des bus en temps réel. Ce qui est plus que nécessaire à Malte au regard des nombreux retards des bus !

Attention: il peut il y a avoir des horaires non respectés et quelques petits problèmes de bus par moment. Certains bus ne s’arrêtent pas quand ils sont full et on vous conseille d’arriver 15 minutes avant l’horaire indiqué. Les localisations plus éloignées prennent du temps, environ 1h par moment. Mieux vaut être prévenu.

Les taxis

taxi malte

Il est également très courant d’utiliser des taxis pour ses déplacements, lorsque les bus ne passent plus où lorsque l’on veut gagner du temps. La compagnie la plus connue restant Bolt, équivalent à Uber en France. En téléchargeant l’application, elle vous permet de prendre un taxi en un temps record (souvent quelques minutes seulement d’attente). Côté tarif, cela dépend de la course bien entendu. Mais pour un trajet classique de Saint Julian’s à Msida par exemple, comptez environ 8 à 9 €. Depuis l’aéroport vers Saint Julian’s, entre 15 et 18€. Et comme on est sympa, on vous donne un code promo vous permettant de gagner 5€ lors de votre première course : Taxify

Bien sûr, si vous comptez vous déplacer de Sliema au Nord de l’île, il vous en coûtera plus cher (une trentaine d’euro).

Le budget nourriture

Et si on parlait gastronomie ? Après le logement, c’est une des questions les plus fréquentes posée par les Français (évidemment, on ne renie pas nos origines et notre culture culinaire !). Que vous soyez plutôt home made food ou restaurants, snacks ou entrée-plat-dessert, Malte regorge de bonnes adresses et d’offres différentes pour vos repas du quotidien.

Faire ses courses à Malte

Les épiceries et les commerces de proximité

Île méditerranéenne par excellence, Malte privilégie encore les petits commerces de quartier et les épiceries typiques que vous trouverez dans toutes les rues de l’île. La viande est généralement abordable dans les boucheries (vous pouvez trouver des filets de poulet à 3€ les 500g par exemple), pour tous les produits locaux. En revanche, dès lors qu’il s’agit de produits élaborés ou étrangers, les prix grimpent.

De même que pour les fruits et légumes. De nombreux vendeurs vendent leurs produits soit dans des petits camions en bord de route (très populaires à Malte !), soit dans leur magasin de fruits et légumes. Les tarifs y sont très abordables, notamment (encore une fois) pour les fruits et légumes locaux.

Quant au poisson, vous trouverez certaines poissonneries de part et d’autre de Malte. En revanche, les prix sont assez excessifs comparés à la France. Attention également à la qualité de ce que vous achetez. Qui dit poissonnerie à Malte ne dit pas forcément poisson sauvage.

Pour tous les achats ponctuels, on passe très souvent par les « Convenience Shop », qui sont de tous petits magasins où l’on trouve de tout : farine, œuf, laits, sucreries, alcool, pain, charcuterie, produits laitiers, quelques fruits et légumes, produits d’hygiène et de ménage. En bref, tout ce dont vous pouvez avoir besoin se trouve dans ces « shops ». Ils font la prouesse de placer l’équivalent d’un supermarché entier dans 50m² !

marché malte

Les supermarchés

Vous ne trouverez pas (ou presque pas) de très grands supermarchés comme en France, de type Leclerc ou Auchan, où vous pouvez passer 2 heures rien qu’à faire le tour des rayons. C’est bien dommage, on le conçoit ! En revanche, de nombreux supermarchés connus sur l’île sont implantés dans les villes principales : Park Tower, Greens Supermarket, Scotts. Paradoxalement. Les prix sont assez élevés et on vous conseille donc de ne pas chercher de marques françaises en particulier (oubliez votre beurre Président !) et au contraire de consommer encore une fois local.

La bonne nouvelle, c’est que Lidl est roi à Malte ! Avec des produits bien moins chers que le reste des enseignes, vous trouverez votre bonheur pour économiser. Préparez-vous à lire et manger italien en revanche, car tout (ou presque) est importé de Sicile ! Un conseil : faites-vous un ami italien et emmenez-le pour vos courses hebdomadaires au Lidl, sous peine de vous retrouver chez vous à manger des steaks de soja aux graines de courge quand vous pensiez avoir acheté de quoi faire un bon hamburger à la viande de bœuf ! La majorité des produits seront décrits en italien au Lidl. Ciao ciao English !

Et le bio à Malte ? Oubliez de suite les enseignes spécialisées dans le bio ! Les supermarchés proposent certes des rayons bio, mais les prix sont démesurés. Si vous souhaitez toujours manger bio, vous pouvez commander des paniers de fruits et légumes directement auprès de fermes bio, comme Vincent Eco Estate. De façon générale en revanche, le bio à Malte est assez controversé. Beaucoup de pesticides sont utilisés dans l’agriculture conventionnelle, et les forts vents de l’île ne permettent pas un bio de qualité malheureusement.

Manger à l’extérieur

Vous aurez beau vous dire que vous souhaitez économiser et vous faire vous-même à manger, Malte a tellement de tentations que vous ne saurez résister à l’appel des restaurants, snacks et autres délices pour les papilles.

De l’Italie vers l’Amérique Latine en passant par le Liban et la Chine, tous les pays sont représentés. Vous aurez donc un large choix pour vos repas, pour tous les budgets. Vous pourrez manger healthy comme plus gourmand, et ce, où que vous soyez à Malte. Pour économiser, misez sur les wraps, ftiras (spécialité maltaise par excellence) ou tout autre sandwich qui vous coûteront entre 2 et 6€. Si vous souhaitez vous attabler, un large de choix de pâtes, burgers, pizza, pièces de viande s’offrira à vous. Comptez entre 9€ pour les plats de pâtes jusqu’à plus de 25€ pour un bon plat de viande.

Envie de manger gourmand tout en restant chez vous ? Time to eat est votre sauveur ! Commandez votre repas en ligne et soyez livrés dans l’heure, pour des prix généralement attractifs.

Le budget nourriture à Malte est donc tout à fait raisonnable, si vous sélectionnez les endroits où vous mangez et si vous trouvez un équilibre entre repas à la maison et à l’extérieur !

Sortir à Malte

La vie nocturne à Malte

Parce que c’est aussi un incontournable de l’île pour ceux qui le veulent, sortir le soir à Malte est très plaisant. Avec toute une offre de bars, discothèques et lieux à fréquenter entre amis, vous allez là encore dépenser une partie de votre budget à Malte, sans vous en rendre compte ! Heureusement, Malte est très abordable en ce qui concerne les consommations. Les Happy Hours quotidiens vous permettent d’avoir deux cocktails pour le prix d’un (prévoir entre 6 et 9€ le cocktail), soft ou non.

Les clubs du quartier de Paceville sont tous gratuits, et vous évitent ainsi de devoir payer l’entrée à chaque établissement. Les consommations y sont également très peu chères à l’intérieur (Attention, ce n’est pas une raison pour nuire à votre foie, on se doit de vous mettre en garde !).

marché malte

Les activités

Ce serait dommage d’être à Malte sans profiter des plaisirs des activités nautiques et aquatiques, des visites de lieux historiques ou des excursions en bateau dans les environs !

Une fois de temps en temps, il est donc intéressant de se permettre ce genre de dépenses !

Certaines activités sont plus coûteuses que d’autres, c’est à vous de sélectionner celles qui vous plaisent en fonction de vos envies.

En mer, les excursions en bateau vers l’île de Comino ou de Gozo coûtent en général de 15 à 40€, selon les parcours et la durée. Vous pourrez également pratiquer toutes sortes d’activités de type plongée sous-marine avec les nombreux spots connus de Malte, snorkelling (gratuitement avec votre masque et tuba !), jet ski, catamaran, flyboard, kayak, paddle. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets ! Privilégiez bien sûr les locations de kayak et paddle (environ 15€ pour 3h) qui seront plus abordables que le jet ski par exemple.

Si vous êtes plutôt histoire et culture, de nombreux musées sont présents de part et d’autre de l’île (entrées aux alentours de 5/6€). Mais également des sites néolithiques et des catacombes sont visitables.

Pensez également à toutes les activités gratuites dont regorge Malte : La plage, le snorkelling, les balades pédestres dans les falaises qui vous feront découvrir bien des trésors sur l’île !

L’apparence, ça compte !

Faire du sport à Malte

On a beau vivre une expérience ici, on se doit d’entretenir son corps. Surtout après avoir mangé 3 fois au restaurant cette semaine, oups. Et c’est là que ça coince ! Manger un burger est beaucoup plus abordable qu’un abonnement à la salle de sport ! Pas de salle bon marché ici, les abonnements sont chers, très chers. Comptez minimum 30 à 40€ par mois (avec un abonnement de 3 voire 6 mois), et jusqu’à plus de 100€ pour certaines salles. Avec ces tarifs, il est difficile de garder la forme ! Renseignez-vous sur les différents groupes facebook, où la communauté d’expatriés est souvent en recherche de partenaires de sport, gratuitement.

Vous pouvez également courir le long du front de mer entre Ta Xbiex et Sliema Ferry, en profitant d’un panorama exceptionnel. Attention en revanche aux températures qui peuvent grimper très haut. Privilégiez la course le matin ou le soir.

Les boutiques de vêtement

Pour les femmes autant que pour les hommes, vous aurez pléthore de choix quant aux différents magasins ! Des centres commerciaux comme Tigne Point à Sliema ou Embassy à Valletta aux petites boutiques indépendantes, il y a de tout, pour tous les budgets. Vous retrouverez donc vos magasins chouchous comme Tommy Hilfiger ou Adidas, Zara et même Kiabi. Les tarifs sont assez élevés (mais tout comme ils tendent à l’être en France également), et les vêtements différemment coupés (adaptés à la morphologie des locaux).

magasin de vêtement Malte

Et d’ailleurs, CB ou espèces à Malte ?

Malte a beau se situer au sein de l’Union Européenne, elle n’en reste pas moins en retard concernant l’utilisation de la carte bancaire ! Il sera primordial pour vous de toujours avoir des espèces sur vous. Que ce soit pour payer vos fruits et légumes dans les camions ambulants, certaines entreprises pour location de kayak, achat d’excursions, certaines boucheries ou même certaines boutiques de vêtements, nombreux seront les commerçants n’ayant pas de facilité de paiement en carte bancaire.

Attention en revanche lorsque vous souhaitez retirer de l’argent. Les banques (HSBC, Bank of Valletta) ont toutes des distributeurs, mais vous trouverez également des ATM jaunes et bleus, indépendants. On vous met en garde contre ceux-là qui peuvent vous facturer des frais de 4€ pour un retrait.

Pour conclure

La vie à Malte est donc relativement accessible pour vos dépenses quotidiennes, à condition de bien savoir quoi acheter et à qui ! Encore une fois, ne pensez pas Français, et concentrez-vous sur les produits locaux, les prestataires de services locaux etc. Vous vivez à l’étranger, plus en France !

Et pour toutes vos idées sorties, découverte et événements à Malte, faites un tour sur le groupe Facebook Social Network

Rédigé par Méline – Oh My UP

Related posts