Scroll to top
© 2017, Norebro theme by Colabr.io

Le centre de Malte : un concentré d’authenticité !

Si vous souhaitez changer des traditionnels Saint Julian’s, Sliema ou Golden Bay et retrouver l’essence même de Malte, c’est dans le centre de l’île que vous la trouverez ! Entre villages typiques, campagne maltaise et villes historiques, le centre de Malte vous permet de plonger au cœur de l’histoire du pays, et de découvrir ce qu’a été l’île avant son développement spectaculaire de ces dernières années.

Visiter la Rotonde de Mosta

église de mosta à malte

La rotonde

Cette église est l’une des plus connues de Malte, de par son architecture mais aussi le miracle qui l’entoure. A savoir, c’était une autre église de l’époque de la renaissance, bien plus petite, qui occupait l’emplacement même du dôme actuel. C’est un architecte français, George Grognet de Vassé, qui a proposé que l’on en fasse une église néoclassique inspirée du panthéon romain. La construction a à peine duré 28 ans et s’est achevée dans les années 1860.

On l’appelle la Rotunda de Mosta de par son dôme, qui est le 3ème plus grand dôme au monde, et qui mesure 61 mètres de hauteur et presque 40 mètres de diamètre, rien que ça ! C’est une église impressionnante et magnifique, qui attire l’œil et nous laisse bouche bée rien que par sa façade extérieure.

Le miracle du dôme

La rotonde de Mosta a été témoin d’un véritable miracle. Durant la seconde guerre mondiale, un obus de plus de 200kg a été lâché dans les airs et a traversé le dôme pour atterrir dans l’église, au beau milieu d’une messe à laquelle assistaient 300 personnes. L’obus n’a jamais explosé et tout le monde a pu sortir indemne de l’église. Le 9 avril 1942, le détonateur a été retiré et une réplique de l’obus est depuis exposée dans l’enceinte du bâtiment.

A noter, la festa de Mosta est célébrée tous les ans, le 15 août et l’église est parée des plus belles décorations en cet honneur.

Visiter les catacombes de Ta’Bistra

On connaît les catacombes de Saint Paul, mais celles de Ta’Bistra sont bien moins célèbres aux yeux des touristes. Et pourtant, il s’agit des catacombes les plus importantes de Malte après celles de Rabat. Datant de plus de 1700 ans, elles ont été découvertes sous une farmhouse typique en 1891. 57 tombes y ont été creusées dans 16 chambres au total. Ces catacombes ont régulièrement servi durant l’histoire, comme enclos pour les animaux ou encore comme abri lors de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui, la farmhouse a été transformée en centre touristique et le site peut être visité toute l’année.

Faire une balade à cheval en campagne

Le centre de Malte, c’est aussi la campagne, l’air pur et les champs à perte de vue. Et pour en profiter un maximum, quoi de mieux qu’une balade à cheval ? Le centre Bidnija Horse Riding vous propose des balades d’une heure aux alentours de Mosta et en pleine campagne. Les chevaux sont tous dressés et habitués aux hommes, et les promenades sont accompagnées par un ou plusieurs guides expérimentés. Un rythme tranquille, une connexion avec le cheval et la nature pour un moment inoubliable.

Si vous souhaitez pousser l’expérience un peu plus loin, vous pouvez aussi opter pour une promenade de 2 ou 7 heures, jusqu’à Wardija (Saint Paul’s Bay).

Découvrir la galerie d’art contemporain Marie Gallery5

Si vous aimez l’art et êtes en manque d’exposition artistique à Malte, rendez-vous à Marie Gallery5 à Mosta. Cette galerie expose des œuvres contemporaines maltaises et internationales dans un décor épuré, pour donner tout leur relief aux œuvres d’art. Plusieurs salles sont accessibles, en finissant par un espace détente où il est possible de boire un verre tout en observant d’autres œuvres.

Faire une balade nature dans les jardins d’Attard

Attard faisait autrefois partie des villages du centre, avec Lija et Balzan, et était le plus petit des trois. Connue pour ses citronniers et ses jardins, la ville a su se développer et attirer de nouveaux résidents au fur et à mesure des années. Aujourd’hui, on y va principalement pour ses jardins et ses villas. Les plus connus, les San Anton Gardens, sont situés au cœur de la ville et peuvent être visités toute l’année. Entre fleurs colorées, arbres, espaces détente, fontaines et magnifiques allées, la balade y est très agréable. A noter, ces jardins entourent le palais présidentiel.

Mais San Anton Gardens n’est pas la seule attraction d’Attard. Certaines villas anciennes sont ouvertes au public et vous permettent de visiter leurs jardins. C’est le cas de la Villa Bologna. Elle a été la résidence du premier ministre maltais dans les années 1920, et ouvre désormais les portes de son magnifique jardin pour une promenade romantique ou en solo.

Envie de découvrir d’autres balades au cœur de la nature maltaise ? Consultez notre article sur les parcs et jardins de Malte.

Découvrir les vestiges de l’ancien aqueduc

En 1610, le Grand Master Wignacourt a construit un immense aqueduc de 16km de long pour amener l’eau de Rabat à Valletta. Aujourd’hui encore, bien que partiellement détruit, vous pouvez observer des parties restaurées de cet ancien et magnifique aqueduc, à Attard mais aussi à Birkirkara.

Visiter le parc national de Ta Qali

Ta Qali est le parc national le plus connu de Malte. Il s’agit d’un immense parc où vous pouvez vous promener le long des allées fleuries, pique-niquer dans l’herbe, jouer avec vos enfants ou lire à l’ombre, adossé(e) à un arbre. Mais Ta Qali, c’est aussi le lieu où se dresse l’imposante et magnifique ambassade des Etats-Unis, le Stade de Foot et le Musée National de l’Aviation. Durant l’été, des concerts sont régulièrement organisés, à l’instar du Summer Daze.

Mdina

vue lointaine de mdina à malte

Bien évidemment, vous ne pouvez pas visiter le centre de Malte sans passer par Mdina, l’ancienne capitale de Malte jusqu’en 1530. Véritable forteresse, la citadelle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Ses rues immaculées sont un réel témoignage de l’histoire de Malte, entre la prise de pouvoir par les Arabes et le passage des Chevaliers de l’Ordre de Saint Jean. La citadelle est surnommée The Silent City, pour ses rues calmes et sa tranquillité. En effet, seulement 300 personnes y résident ! Entre église, musées, expositions, restaurants et panoramas sur toute l’île, Mdina vaut réellement le détour.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez les 12 façons de découvrir Mdina.

Birkirkara

Birkirakara est la seconde plus grande ville de Malte après Saint Paul’s Bay, par sa taille et par son nombre d’habitants. Historiquement, c’est dans cette ville du centre de Malte que les bureaux administratifs et gouvernementaux ainsi que les œuvres artistiques ont été déplacés lors de la seconde guerre mondiale, loin des côtes où il était dangereux de les conserver.

La ville reflète bien le Malte authentique avec ses bâtiments traditionnels. Vous y trouverez la grande Basilique Saint Hélène lors de votre promenade, qui détient la plus grosse cloche de Malte, le Ta’ Ganu windmill – l’un des nombreux moulins à vent de l’île- et une grande partie de l’ancien aqueduc. Ne ratez pas le marché ouvert du mercredi, où vous pourrez vous fournir en fruits et légumes, poisson frais et vêtements en tous genres.

Notre conseil : si vous aimez les brunchs, arrêtez-vous au Marelli Cafe à Birkirkara. Granola maison, french toasts, assiettes vegan, burger… tout est délicieux et l’endroit est très agréable.

Visiter les Catacombes de Saint Paul

Ce sont les catacombes les plus connues de Malte. Situées à Rabat dans le centre, elles sont les plus anciennes de l’île et étaient utilisées par les Romains, qui jugeaient non hygiénique d’enterrer les défunts dans la ville. Un musée à l’entrée du site se visite, afin d’avoir de plus amples informations sur les lieux et leur histoire. Vous pouvez consacrer deux bonnes heures à la visite de ces catacombes, qui sont très vastes.

Faire une dégustation de vin au Meridiana Wine Estate

deux verres de vin blanc

Le centre de Malte, c’est aussi les vignobles maltais, dont le Meridiana. C’est un producteur très réputé à Malte, qui n’utilise que du raisin provenant de l’île. Aujourd’hui, la maison produit plus de 140 000 bouteilles de vin de première qualité par an. Votre visite à Malte est donc l’occasion de faire une dégustation de vin local au domaine Meridiana à Ta Qali, et de vous ouvrir à d’autres horizons que les vins français.

Faire du shopping au complexe Pavi

Le complexe Pavi est un centre commercial situé à Qormi. Vous y trouverez de tout : un grand supermarché, un Lidl, des magasins de prêt-à-porter par dizaines, de sport comme le Decathlon, des restaurants, des salons de thé, des fast food… de quoi organiser une journée shopping, à l’abri de la chaleur ou de la – rare – pluie.

Visiter les villages typiques de Zebbug, Siggiewi et Zurrieq

Ces villes sont restées authentiques et ont su préserver leur identité et leur charme. Principalement habitées par les Maltais, c’est ici que vous y verrez la réelle culture maltaise. Des trésors d’architecture peuvent y être découverts, comme des moulins à vent (Zurrieq et son fameux Xarolla Windmill), l’arche De Rohan à Zebbug, des tours et des palais (Wardija Tower à Zurrieq), des églises magnifiques (Siggiewi) et bien d’autres encore !

Explorer le centre : une véritable découverte du Malte d’antan

En conclusion, pour tous ceux qui souhaitent savoir ce qu’est réellement Malte et rencontrer de vrais locaux, c’est vers le centre de l’île que vous devrez vous diriger. Entre Mdina l’ancienne capitale et les villages alentours qui sont restés intacts, puis la découverte de la campagne maltaise, c’est une toute autre facette de l’île qui se dévoile à vous.

Pour aller plus loin et découvrir l’authentique Gozo : les incontournables à faire à Gozo

Related posts